Dans un article de Jean-Paul Larthomas "Le populaire comme source et authenticité", l’auteur met en lumière l’intrication intime de la poésie et de l’élément populaire. La poésie n’est pas un produit de l’esprit, mais répond à un besoin de l’âme humaine, elle surgit de la plénitude d’une culture qui naît intuitivement du rapport que tout être humain entretient avec la beauté. On a détruit à ce point la beauté du monde qu’il faut sérieusement s’interroger sur le risque de voir disparaître irrémédiablement la poésie et l’art. Larthomas reprend l’idée weilienne selon laquelle « la poésie est un luxe pour les autres conditions sociales. Le peuple a besoin de poésie comme de pain. Non pas la poésie enfermée dans les mots : celle-là, par elle-même, ne peut lui être d’aucun usage. Il a besoin que la substance quotidienne de sa vie soit elle-même poésie ». Et dans l’Enracinement Simone Weil écrit que « c’est le peuple qui a l’expérience la plus réelle, la plus directe de la condition humaine » et qu’il faudrait chercher de nouvelles façons d’insuffler une inspiration à un peuple.

Simone Weil: la voix du peuple espagnol entre folklore, musique et poésie.

TARANTINO, STEFANIA
2014

Abstract

Dans un article de Jean-Paul Larthomas "Le populaire comme source et authenticité", l’auteur met en lumière l’intrication intime de la poésie et de l’élément populaire. La poésie n’est pas un produit de l’esprit, mais répond à un besoin de l’âme humaine, elle surgit de la plénitude d’une culture qui naît intuitivement du rapport que tout être humain entretient avec la beauté. On a détruit à ce point la beauté du monde qu’il faut sérieusement s’interroger sur le risque de voir disparaître irrémédiablement la poésie et l’art. Larthomas reprend l’idée weilienne selon laquelle « la poésie est un luxe pour les autres conditions sociales. Le peuple a besoin de poésie comme de pain. Non pas la poésie enfermée dans les mots : celle-là, par elle-même, ne peut lui être d’aucun usage. Il a besoin que la substance quotidienne de sa vie soit elle-même poésie ». Et dans l’Enracinement Simone Weil écrit que « c’est le peuple qui a l’expérience la plus réelle, la plus directe de la condition humaine » et qu’il faudrait chercher de nouvelles façons d’insuffler une inspiration à un peuple.
File in questo prodotto:
File Dimensione Formato  
CSW Tarantino.pdf

accesso aperto

Descrizione: pdf
Tipologia: Documento in Post-print
Licenza: PUBBLICO - Pubblico con Copyright
Dimensione 4.12 MB
Formato Adobe PDF
4.12 MB Adobe PDF Visualizza/Apri

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: http://hdl.handle.net/11574/162100
Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
social impact