Nota su David Juste, Les Alchandrana primitifs. Etudes sur les plus anciens traités astrologiques latins d’origine arabe (X siècle),