A propos du respect de la règle de Wackernagel en tchèque contemporain