Pour une cartographie de l’âme. La physiognomonie dans une traduction italienne médiévale